Imprimer
Affichages : 471

Logo UNSA FP

Le 19 octobre 2020, l'UNSA Fonction Publique a rencontré Madame la Ministre de la Fonction Publique.

Cette rencontre a permis de rendre hommage à Samuel Paty et de rappeler la nécessité d'une réponse nationale contre l’islamisme. Cet attentat est aussi un attentat contre les valeurs de la République et de la Fonction Publique. L'UNSA a rappelé également que tous les agents publics devaient être et se sentir protégés et soutenus quel que soit leur métier. L'UNSA a donc demandé que, sur ce point, des rappels forts soient faits partout, dans tous les services, dans toutes les collectivités et dans tous les établissements hospitaliers.

Sur la crise sanitaire : l'UNSA FP souhaite que ces réunions régulières aboutissent à des décisions : elle a demandé que le principe de précaution s'applique dans le contexte de l'épidémie et de l'état d'urgence sanitaire.


Parmi les annonces de Madame la Ministre :

- pour le télétravail, l'objectif est de diminuer le risque de contamination en réduisant l'affluence dans les transports et sur les lieux de travail, tout en continuant d'assurer le service public et en protégeant la santé des agents. Il faut privilégier les réunions en visio ou audio même sur le lieu de travail. Elle confirme la nécessité d'aménager les horaires de travail. En ce qui concerne les agents vulnérables, une nouvelle doctrine est en cours d'élaboration suite à la décision du Conseil d'Etat. C'est donc l'ancien décret qui devrait s'appliquer (à noter que le Conseil d'Etat a toutefois validé le retour au travail des proches de personnes vulnérables).

- Jour de carence : le sujet est toujours à l'étude.

- Couvre-feu : Les employeurs doivent fournir des attestations aux agents qui en ont besoin. Elles doivent couvrir toute la période ou être ponctuelles en cas de besoin.

- Les cas "contacts" : C'est la CPAM qui définit qui est cas contact, et non les managers ou supérieurs hiérarchiques dans les trois versants de la Fonction Publique. Pour les agents "cas contacts à risque", ceux-ci doivent être placés en télétravail ou en AA.

- Pour les masques "DIM" : La Ministre a annoncé la substitution de ce masque par d'autres marques dans l'attente des résultats des expertises demandées dès le 20 octobre.

Communiqué UNSA FP