Imprimer
Affichages : 254

Logo UNSA FPUNSA Agrifor  Ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation
78, rue de Varenne - 75349 PARIS 07 SP
01.49.55.55.31 ou 56.04
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.
Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

 

 Présents pour l'UNSA : Alain BOUNHOURE.

  Clique Ici pour télécharger le compte rendu

Ce premier groupe de travail sur la prévention des bruits en abattoir, organisé par le ministère de l’agriculture, est une émanation du Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) et s’inscrit dans le Plan National de Prévention 2019-2022..

Les travaux et réflexions suivants ont pu être présentés :

Les objectifs du groupe de travail «prévention du bruit » sont les suivants :

  • une fiche pratique sur le bruit prévoyant notamment un rappel des obligations réglementaires de conception et d’utilisation, des illustrations de mesures de prévention et des indications sur les EPI,
  • une bibliographie de ressources documentaires,
  • un cahier des charges de conception en abattoirs intégrant la question du bruit (sur le modèle du référentiel technique BOUV’INOV ).
  • D’autres groupes de travail sur ce thème seront organisés en 2022.

    Lors des discussions, les points suivants ont pu être évoqués :

    L’UNSA souligne la qualité des documents présentés, constituant une base très complète et utile, à la fois technique et réglementaire, de la problématique de l’exposition au bruit.
    Il est important que la médecine du travail puisse entièrement jouer son rôle comme l’exige la réglementation sur l’ensemble du territoire national et soit correctement pourvue en médecins et infirmiers.
    La fourniture des Equipements de Protection Individuelle (EPI) reste du ressort de l’employeur (ministère de l’agriculture), même si les abatteurs peuvent mettre à disposition des EPI (en général jetables).
    Concernant le plan de relance abattoir sur le volet prévention, on peut regretter que les demandes soient à l’initiative des abatteurs qui restent parfois difficiles à convaincre selon les situations locales.