Imprimer
Affichages : 1088

 UNSA ct ddi

 Un déconfinement progressif à partir du 11 mai, oui mais….


Il s’agit du premier CHSCT des DDI relatif à une « sortie progressive de confinement » et l’UNSA peut d’ores et déjà faire certains constats, notamment celui d’une majorité de structures qui reprennent progressivement leur activité en présentiel, avec, pour certaines, le souci d’une reprise affichée comme « prudentielle » dans cette première phase du déconfinement. Force est de constater que dans les directions où le dialogue social a joué pleinement son rôle, cette phase très délicate est mieux appréhendée.

A la date du 19 mai 2020 le taux en présentiel est de 35% (en augmentation de 5% depuis le 11 mai).

Télécharge le compte-rendu

 La crise sanitaire Covid-19 est toujours bien présente sur notre territoire quelle que soit la couleur affichée des départements. À l’image de plusieurs « clusters » récents décelés en zone verte, elle est donc loin d’être vaincue. Pour l’UNSA, la vigilance doit rester de mise.
Une crise fait toujours apparaître les points forts et les faiblesses d'une organisation. Il est donc important de tirer tous les enseignements de cette crise qui va durer plusieurs mois et dont les conséquences s'étireront certainement sur plusieurs années.


L’UNSA demande :

L’UNSA fait de la santé et de la sécurité sanitaire pour toutes et tous sa priorité et son leitmotiv.

 

Le respect des mesures barrières est l’affaire de tous mais l’administration doit organiser le travail et les locaux et allouer les moyens nécessaires pour y arriver, en particulier lorsque les mesures de distanciation physique s’avèrent difficiles à appliquer.
Enfin, la seconde phase de ce déconfinement sur ce mois de juin, ne devra pas être le retour en présentiel pour tous, mais un temps d’adaptation à penser aux réalités desconditions de travail de demain.

 

Le dialogue social doit être une pierre angulaire durant cette phase de déconfinement comme pour les suivantes.

 syndicat technique agriculture